En Grèce, une femme élue pour la première fois à la présidence de la République

Elle est la première femme de l'histoire de la Grèce à accéder à ce poste. La magistrate Katerina Sakellaropoulou, 63 ans, a été élue mercredi 22 janvier, à une large majorité, présidente de la République hellénique.

L'actuelle présidente du Conseil d'Etat, défenseuse de l'environnement, a été élue dès le premier tour du scrutin, sur proposition du premier ministre, Kyriakos Mitsotakis, par 261 députés sur les 300 que compte le Parlement. Informée de son élection, la future chef de l'Etat, qui prêtera serment le 13 mars, a déclaré « aspirer à une société qui respecte les droits, en vertu de [la] Constitution, la Charte européenne des droits fondamentaux et la Convention européenne des droits de l'homme ».

« Une nouvelle ère d'égalité »

Cette juge expérimentée succédera pour cinq ans au président conservateur sortant Prokopis Pavlopoulos. « C'est une journée importante pour la République grecque. Le Parlement a élu une juriste remarquable, une personnalité de consensus, qui symbolise la transition vers une nouvelle ère », s'est félicité Kyriakos Mitsotakis.

« La Grèce avance vers une nouvelle ère d'égalité », s...

Explorez...

Ajouter un commentaire