Commémoration du soulèvement étudiant de 1973 en Grèce: 32 arrestations

La police a indiqué lundi 18 novembre avoir arrêté 32 personnes impliquées dans les violences qui ont éclaté dimanche soir après la manifestation monstre marquant le 46e anniversaire du soulèvement étudiant contre la junte militaire en 1973.

«Dans certains cas, des groupes de personnes ont tenté de mener des actions illégales et ont attaqué les forces de police», selon un communiqué de la police publié dans la nuit de dimanche à lundi. La plupart des incidents ont eu lieu dans le quartier contestataire d'Exarchia, où les forces de police sont aussi accusées d'avoir agressé spontanément des manifestants. Plusieurs jeunes ont été arrêtés après la découverte de cocktails molotov et de pierres sur le toit d'un immeuble à Athènes, selon la police.

Ils étaient plus de 30.000 Grecs à manifester à Athènes et dans d'autres grandes villes de Grèce pour commémorer le soulèvement étudiant du 17 novembre 1973 contre la dictature des colonels. Cette manifestation annuelle, l'une des plus importantes dans la capitale depuis des années avec 20.000 protestataires, était la première depuis l'élection du nouveau gouvernement conservateur. Sous haute protection policière, la...

Explorez...
Ville: 
Pays: 

Commentaires

profil de zens

La manifestation s'est déroulée dans le calme aux abords de la place Syntagma. La constitution très récente d'une nouvelle unité de police anti-émeutes, (drási), qui est l'équivalent de l'ancienne Delta dissoute par le gouvernement précédent, a sûrement contribué au maintien du calme.

Parmi les manifestants, beaucoup de crasseux avec des banderoles hostiles aux États-Unis, au capitalisme, mais avec une canette de Coca Cola à la main. Canettes qui ont souvent été jetées par terre, une fois consommées. De toutes manières ce ne sont pas eux qui nettoieront les rues, ni paient les impôts servant à payer l'entretien urbain. La plupart sont étudiants, sans emploi, artistes autoproclamés. Mais heureusement pour eux, ceux qu'ils prétendent combattre, sont là pour les nourrir. Car ils mangent tous les jours, faut le savoir.

Ajouter un commentaire