Georges Papaconstantinou: «La Grèce a réformé ses finances, pas ses structures politiques et économiques»

Le nom de Georges Papaconstantinou, 57 ans, est indissociable de la crise grecque. En octobre 2009, tout juste nommé ministre des finances dans le gouvernement social-démocrate du premier ministre Georges Papandreou, cet économiste francophone qui oeuvra longtemps à l'OCDE (Organisation de coopération et de développement économiques) révèle l'ampleur des déficits et de la dette grecque, maquillés et masqués par ses prédécesseurs.

L'explosion financière est immédiate. La zone euro se retrouve en danger de mort. Deux ans plus tard, en 2011, l'intéressé quitte ses fonctions, entaché par l'accusation d'avoir manipulé une liste de fraudeurs fiscaux remis à son gouvernement par la ministre française Christine Lagarde. Il sera finalement acquitté de ces malversations en 2015 par la justice hellénique. Une décennie plus tard, enseignant à l'Institut Universitaire européen de Florence (Italie), il livre ses vérités au Temps en marge du Forum économique de Delphes. 

Le Temps: Le Forum économique de Delphes qui vient de s'achever insiste sur le redressement économique et financier de la Grèce. Réalité ou mythologie?

Georges...

Ajouter un commentaire