Grèce : le salaire minimum augmente de 11 % après « dix ans de réduction des salaires »

Le salaire minimum en Grèce va augmenter de 11 % à partir du mois de février, passant de 586 euros brut à 650 euros, une première depuis « dix ans », a annoncé lundi 28 janvier Alexis Tsipras. Le conseil ministériel a approuvé la proposition d'augmenter le salaire minimum, « un pas important pour donner de la perspective aux salariés », a affirmé le premier ministre grec au début de cette réunion, diffusée en direct par la télévision publique ERT et d'autres médias.

Alexis Tsipras l'avait annoncé début septembre en présentant son programme post-plan d'aide. Depuis le début de la crise de la dette en 2010, les salaires en Grèce n'ont cessé d'être rabotés dans le cadre des mesures d'austérité drastiques imposées au pays par ses créanciers de l'Union européenne (UE) et du Fonds monétaire international (FMI), en échange des prêts internationaux. Le salaire minimum, d'un montant de 751 euros avant la crise, avait été réduit par la suite de 22 % entre 2010-2018 durantles trois plans d'aides européens.La réduction des salaires et des retraites fut à l'origine de violentes manifestations dans le pays entre 2010 et 2014.

« Une autre voie est possible »...

Explorez...
Pays: 
Personnes: 

Ajouter un commentaire

Articles similaires