Huit ans après son sauvetage, la Grèce libérée de sa tutelle financière

Le programme d'aide européen s'achève officiellement ce lundi. Une victoire pour Alexis Tsipras qui marche cependant sur un fil.

À Athènes

C'est le jour J. Après dix années de crise économique et huit ans d'une tutelle imposée par l'Union européenne et le Fonds monétaire international (FMI), en échange de trois prêts d'un montant total de 386 milliards d'euros, la Grèce retrouve ce lundi sa souveraineté budgétaire. C'est la fin officielle des programmes de sauvetage. «Ce 20 août marque la fin de huit années particulièrement douloureuses pour le peuple grec et profondément déstabilisantes pour la zone euro», souligne Pierre Moscovici, le commissaire européen chargé des Affaires économiques, l'un des acteurs de la crise grecque.

» LIRE AUSSI - La nuit où la Grèce faillit quitter la zone euro

Concrètement, la Grèce devra à présent s'autofinancer en empruntant sur les marchés. Quant aux représentants de ses créanciers publics, ils ne se rendront plus tous les trois mois à Athènes pour inspecter les comptes, l'avancée des réformes et en imposer de nouvelles. Un suivi des dépenses et des recettes sera tout de même mis en ...

Explorez...

Ajouter un commentaire