Fin des plans d'aide en Grèce : un jour "historique", estime Moscovici

"La crise grecque a été d'une profondeur, d'une durée, d'une dureté absolument sans précédent, donc il va falloir surveiller ses engagements d'un peu plus près", a estimé Pierre Moscovici.@ Eitan ABRAMOVICH / AFP

"La crise grecque a été d'une profondeur, d'une durée, d'une dureté absolument sans précédent, donc il va falloir surveiller ses engagements d'un peu plus près", a estimé Pierre Moscovici.@ Eitan ABRAMOVICH / AFP

Le Commissaire européen à l'Economie Pierre Moscovici a estimé lundi que la fin des plans d'aide en Grèce signait un jour "majeur voire historique" pour le pays marqué par huit ans de cure d'austérité.

289 milliards d'euros de prêts en trois programmes. "C'est un jour majeur voire historique pour la Grèce" qui "pendant près de 10 ans est non pas sous la tutelle mais sous le coup de programmes qui sont des programmes d'assistance", a affirmé Pierre Moscovici sur France Inter. "La Grèce va pouvoir se financer seule sur les marchés (...), définir sa propre politique économique, bien sûr en poursuivant les réformes", s'est-il félicité.

La Grèce quitte officiellement ce lundi la tutelle de ses créanciers -zone euro et Fonds monétaire international (FMI)- pour recommencer à se financer seule sur les marchés, après plusieurs années de profonde récession. Elle a reçu de ses...

Explorez...

Ajouter un commentaire