"L’Allemagne a massivement profité de la crise grecque"

Un rapport chiffre le gain sur les intérêts à 2,5 milliards. Le député vert M. Kindner fustige le gouvernement allemand.

Les ministres des Finances de la zone euro affichaient jeudi leur optimisme avant la réunion destinée à fixer les modalités de sortie de la Grèce des programmes d'aide dont elle bénéficie depuis huit ans, dont des mesures d'allégement de sa dette.

En huit ans, la Grèce a bénéficié de plus de 273 milliards d'euros d'assistance de la part de ses créanciers, zone euro et Fonds monétaire international (FMI), grâce à trois programmes d'aide. Une aide qui pourrait avoir bien rapporté à l'Allemagne, selon des chiffres divulgués par l'AFP.

En 2012, l'Eurogroupe avait décidé que les intérêts perçus sur la dette grecque seraient rétrocédés au pays. Mais cela ne s'est pas passé comme ça dans les faits. L'Allemagne a en effet conservé 2,9 milliards d'euros d'intérêts réalisés depuis 2010 sur les obligations grecques, selon un rapport parlementaire dont l'AFP a obtenu copie.

Arrangement "donnant-donnant"

Mené de 2010 à 2011 lorsque la Grèce commençait à être violemment attaquée par les marchés, le programme de rachat de dette grecque, le "SMP...

Explorez...
Personnes: 

Ajouter un commentaire