Présidentielle à Chypre: l'actuel chef de l'Etat en tête, forte abstention

Une électrice sort d'un bureau de vote dans la capitale Nicosie, lors du premier tour de l'élection présidentielle à Chypre, le 28 janvier 2018

Une électrice sort d'un bureau de vote dans la capitale Nicosie, lors du premier tour de l'élection présidentielle à Chypre, le 28 janvier 2018

Le président chypriote conservateur Nicos Anastasiades dominait dimanche le premier tour de la présidentielle, marqué par une forte abstention, et devrait affronter le candidat de gauche Stavros Malas pour rester à la tête de ce petit pays divisé depuis plus de 40 ans.

Après le dépouillement de 94% des bulletins, le dirigeant de 71 ans, donné grand favori de ce scrutin, était en tête avec 35,64% des suffrages, selon des résultats partiels. La tendance annonçait un second tour le 4 février face à Stavros Malas, qui recueille 30,13% des voix. Les résultats définitifs sont attendus autour de 18H30 GMT.

Les deux hommes, qui étaient déjà opposés au second tour de la précédente présidentielle en 2013, ont promis de relancer les pourparlers de réunification. Mais M. Malas, un ancien ministre de la Santé soutenu par le parti communiste, a critiqué le président sortant pour ne pas être allé assez loin dans les pourparlers.

Après une campagne marquée par un désintérêt notable, le taux de participation a plafonné à 71,4%, en nette baisse par rapport à 2013 (83,1%).

Du fait de la partition de l'île méditerranéenne, la République de Chypre - membre de la zone...

Explorez...

Ajouter un commentaire