Grèce : un accord de la zone euro pour débloquer 8,5 milliards d'euros

Jeroen Dijsselbloem, le président de l'Eurogroupe, s'est félicité de l'accord de la zone euro et du FMI pour débloquer 8,5 milliards d'euros.© Anadolu Agency/ Dursun Aydemir

Jeroen Dijsselbloem, le président de l'Eurogroupe, s'est félicité de l'accord de la zone euro et du FMI pour débloquer 8,5 milliards d'euros.© Anadolu Agency/ Dursun Aydemir

Un accord a été trouvé entre la zone euro et le FMI, les créanciers de la Grèce, pour relancer le plan d'aide à Athènes. Un chèque de 8,5 milliards d'euros est ainsi versé afin de rembourser des arriérés de créances. Les Grecs n'obtiendront pas, dans l'immédiat, les mesures d'allègement de leur dette colossale (179 % du PIB) qu'ils réclament depuis des mois, mais la zone euro leur a apporté « des précisions » sur ce qui pourrait leur être accordé plus tard. « Je suis heureux d'annoncer que nous avons conclu un accord sur tous les éléments », s'est félicité Jeroen Dijsselbloem, le président de l'Eurogroupe, qui réunit les ministres des Finances de la zone euro, à l'issue d'une réunion en présence de la directrice générale du FMI, Christine Lagarde. Cette dernière a immédiatement annoncé son intention de proposer à son institution sa participation de principe, aux côtés de la zone euro, à ce plan d'aide, mettant fin à des mois de désaccords sur cette question.

L'accord conclu jeudi 15 juin dans la soirée, qui ne faisait guère de doute étant donné l'optimisme unanime affiché avant la réunion, constitue un véritable soulagement pour la zone euro. Il permet de relancer enfin...

Explorez...

Ajouter un commentaire