Les renvois de migrants de Grèce vers la Turquie ont commencé

Les premiers migrants partis de Grèce lundi à l'aube sont arrivés à Dikili sur la côte turque dans le cadre de l'accord UE-Turquie. Crédits photo : Emre Tazegul/AP

Les premiers migrants partis de Grèce lundi à l'aube sont arrivés à Dikili sur la côte turque dans le cadre de l'accord UE-Turquie. Crédits photo : Emre Tazegul/AP

De notre correspondant à Bruxelles

L'Union européenne a engagé ce lundi son pari le plus ambitieux, et de loin le plus controversé, pour en finir avec dix mois de crise: l'expulsion de milliers de migrants, mais aussi de réfugiés de guerre syriens vers la Turquie, maîtresse du jeu.

Après cette volte-face, Angela Merkel reste à la man?uvre. À la fin de l'été, elle a ouvert sans limite les portes de l'Allemagne aux Syriens fuyant la guerre civile. La chancelière, sans se dédire officiellement, a décidé d'inverser le courant en mer Égée. Elle a pactisé avec le régime du président Recep Tayyip Erdogan, à la surprise de ses partenaires européens. C'est encore elle qui a fixé la date des premiers renvois au lundi 4 avril.

Une cinquantaine de manifestants

Ainsi, le jour se levait à peine à Lesbos et Chios quand 202 migrants ont été embarqués à bord de trois bateaux turcs pour être renvoyés en Turquie. Les expulsés, presque tous des hommes, surtout jeunes, étaient entrés irrégulièrement en Grèce depuis le 20 mars, réussissant ainsi à surmonter la périlleuse traversée de la mer Égée en canot pneumatique, qui a coûté la vie à 366 personnes depuis le 1er...

Explorez...

Ajouter un commentaire