Grèce : la saison touristique sous pression

Crédits photo : Thanassis Stavrakis/AP

Crédits photo : Thanassis Stavrakis/AP

La Grèce reste provisoirement dans l'espace Schengen, mais l'horizon est menaçant pour la saison touristique 2017: la commission Juncker a renvoyé hier à l'approbation des autres capitales un rapport confidentiel sur les négligences d'Athènes face à l'exode de la mer Égée. C'est le début d'une procédure qui peut conduire au rétablissement de contrôles frontaliers autour de la péninsule, dès le mois de mai.

La deuxième étape pourrait être franchie la semaine prochaine, lorsque les 26 pays de la zone de libre-circulation auront à valider le document, à la majorité qualifiée. «Le projet de rapport conclut que la Grèce a sérieusement négligé ses obligations, qu'il y a de graves lacunes à la frontière extérieure commune et qu'elles doivent être surmontées», précise Valdis Dombrovskis, vice-président de l'exécutif européen.

Une «quarantaine provisoire»

Si le texte était adopté par les États, Athènes aurait trois mois pour retrouver la maitrise de sa frontière maritime, avec l'aide de l'UE. En cas d'échec, un sommet européen pourrait donner le feu vert à l'instauration de contrôles frontaliers, pour une durée de six mois, renouvelable deux fois.

Le pays...

Explorez...
Ville: 
Pays: 
Personnes: 

Ajouter un commentaire

Ça pourrait aussi vous intéresser...