Les frondeurs de Syriza créent un groupe parlementaire

Le nouveau groupe parlementaire s'appellera «Unité populaire» et sera dirigé par l'ancien ministre de l'Energie Panagiotis Lafazanis qui a pris la tête de la fronde contre le troisième plan de renflouement financier de la Grèce négocié par Alexis Tsipras. Image: Keystone

Le nouveau groupe parlementaire s'appellera «Unité populaire» et sera dirigé par l'ancien ministre de l'Energie Panagiotis Lafazanis qui a pris la tête de la fronde contre le troisième plan de renflouement financier de la Grèce négocié par Alexis Tsipras. Image: Keystone

Au moins 25 députés grecs dissidents de la Gauche radicale Syriza ont annoncé ce vendredi 21 août leur intention de former un groupe parlementaire nommé «Union populaire». Cette initiative surprise intervient au lendemain de la démission du premier ministre et dirigeant du Syriza Alexis Tsipras.

Avec 25 députés, cette nouvelle formation sera la troisième en importance de la Vouli, assemblée de 300 membres. Elle se placera devant le parti centriste To Potami et le parti d'extrême droite Aube dorée qui comptent 17 élus chacun.

L'annonce faite par un des vice-présidents du parlement confirme la fracture au sein de Syriza, le parti qui avait emporté les élections du 25 janvier avec 36,3% des voix. Une formation qui avait promis la fin de la politique d'austérité.

Dirigé par un ex-ministre

Le nouveau groupe parlementaire est dirigé par l...

Explorez...
Pays: 
Organization: 
Personnes: 

Ajouter un commentaire