Athènes avance à marche forcée vers l'adoption d'un nouvel accord de prêt

Le Premier ministre Alexis Tsipras (ici en compagnie, ce mercredi, de son ministre de l'Economie, Giorgos Stathakis) souhaite que les députés grecs se prononcent au plus vite sur le 3ème plan de renflouement du pays - AFP

Le Premier ministre Alexis Tsipras (ici en compagnie, ce mercredi, de son ministre de l'Economie, Giorgos Stathakis) souhaite que les députés grecs se prononcent au plus vite sur le 3ème plan de renflouement du pays - AFP

Alexis Tsipras souhaite que le Parlement se prononce au plus vite sur le 3ème plan de renflouement de la Grèce.

Après s'être entendu en deux semaines avec ses créanciers sur les grandes lignes des réformes à consentir pour obtenir une nouvelle aide internationale de 85 milliards d'euros sur trois ans, en parvenant à un compromis avec eux mardi matin , Athènes continue d'avancer à marche forcée vers l'adoption du nouvel accord de prêt : en moins de 24h, le gouvernement Tsipras a soumis dès ce mercredi à l'approbation du Parlement grec le projet de loi de 400 pages développant les changements à venir. Sans surprise, le Premier ministre souhaite que les 300 députés, qui ont d'ores et déjà été priés de regagner Athènes, se prononcent au plus vite sur ce 3ème plan de renflouement qui lèvera, selon lui, toute incertitude sur l'avenir économique du pays.

Un Eurogroupe se réunira vendredi

Le scénario le plus probable verrait ce texte être débattu en commissions parlementaires à partir de jeudi matin, pour un vote en séance plénière dans la nuit de jeudi à vendredi, a indiqué mercredi une source gouvernementale. Les ministres des Finances de la zone euro...

Explorez...
Ville: 
Pays: 
Organization: 

Ajouter un commentaire