Georges Papandréou

Γεώργιος Παπανδρέου

homme politique

A propos de Georges Papandréou

Georges Papandréou

Giórgos Papandréou (en grec : Γιώργος Α. Παπανδρέου, souvent traduit Georges Papandréou), né le 16 juin 1952 à Saint Paul (États-Unis), est un homme d'État grec, membre du Mouvement des socialistes démocrates (Kinima). Président de l'Internationale socialiste (IS) depuis 2006, il a longtemps été membre du Mouvement socialiste panhellénique (PASOK). (Wikipedia)

Contenus relatifs à Georges Papandréou

La Grèce prête à un retour à la normale

Le pays a été secoué par de nombreuses manifestations durant ces 8 ans d'austérité. Image: AFP

La Grèce attend jeudi le feu vert des grands argentiers de la zone euro pour tourner définitivement en août la page de huit ans de mise sous tutelle en échange de prêts. Rappel des principales étapes de cette crise.

Statistiques grecques

Papandréou, Georges

Georges Papandréou

Georges Papandréou (en grec Γεώργιος Παπανδρέου) est un homme politique grec, plusieurs fois ministre et premier ministre, né en 1952, dans le Minnesota (Etats-Unis).

En Grèce, la dégringolade électorale des socialistes du Pasok

Le Mouvement socialiste panhellénique a obtenu 6,3 % des suffrages lors des législatives de dimanche. Le deuxième pire score de son histoire.

Avec le retour triomphal d'Alexis Tsipras à la tête du gouvernement après sa démission en août, le scrutin du dimanche 20 septembre a confirmé le passage en arrière-plan du paysage politique grec du parti socialiste Pasok, longtemps l'une des deux principales formations du pays.

Grèce : Alexis Tsipras prêt à s'allier avec le Pasok

Alexis Tsipras est prêt à une alliance avec le Pasok. (Crédits : YIANNIS KOURTOGLOU)

C'est un tabou important que vient de briser Alexis Tsipras. Jeudi 3 septembre, pour la première fois, Alexis Tsipras a ouvert la possibilité à une alliance avec le Pasok, le parti social-démocrate, alliance qu'il excluait jusqu'ici.

Les grandes dates de la crise grecque

Le «non» des Grecs aux propositions des créanciers internationaux d'Athènes lors du référendum organisé dimanche 5 juillet 2015 l'a emporté avec 61,31% des suffrages, selon les résultats définitifs. Le taux de participation avait atteint 62,5%.

Yanis Varoufakis, le trublion hellénique

Yanis Varoufakis, économiste de formation devenu ministre des Finances grec du gouvernement de Syriza, cristallise les critiques. Si le "oui" au référendum l'emporte dimanche soir, il a annoncé qu'il quittera son poste. (Crédits : Reuters)

| Article publié le 3 juillet, actualité le 6 juillet après la démission de Yanis Varoufakis de son poste de ministre grec des Finances.

Pages