Prime aux outsiders à l’Eurovision 2006

La demi-finale du cinquante-et-unième concours de chanson d'Eurovision, qui a commencé jeudi soir au stade couvert du complexe olympique d'OAKA à Athènes, s’est terminée dans les premières heures du vendredi avec son lot de surprises. Les téléspectateurs qui devaient désigner les dix meilleures chansons, parmi les 23 concurrents, qui participeront à la finale samedi soir, ont décidé d’exclure la Belgique, considérée comme favori, ainsi que la Chypriote Anet Artani qui devait a priori bénéficier du traditionnel soutien inconditionnel du public grec !



Anet Artani n’a pas réussi à convaincre le public grec, habituellement inconditionnel envers ses congénères chypriotes
Les heureux gagnants ont ainsi été la Russie avec Dima Bilan (Never let you go), la FYROM avec Elena Risteska (Ninanajna), la Bosnie-Herzégovine avec Hari Mata Hari (Lejla) , la Lithuanie avec LT United (We are the winners), le Finland avec Lordi (Hard rock hallelujah), l’Ukraine avec Tina Karol (Show me your love), l’Irlande avec Brian Kennedy (Every song is a cry for love), la Suède avec Carola (Evighet), la Turquie avec Sibel Tuzun (Super star) et l’Arménie avec Andre (Without your love).

 


Tous les moyens sont bons pour s’imposer, mais les téléspectateurs sont restés insensibles aux charmes de Jennifer et de ses amies d’Andorre
Ces pays vont donc rejoindre dans la finale du samedi les meilleures chansons d'Eurovision de l'année dernière, c.-à-d., Suisse, Moldavie, Israël, Lettonie, Norvège, Malte, Danemark, Roumanie, Croatie, ainsi que les quatre pays qui participent traditionnellement de droit à la concurrence - Espagne, Allemagne, France et Royaume-Uni - et bien sûr la Grèce en tant que gagnant du concours de chanson d'Eurovision en 2005.
Total de votes : 0

Ajouter un commentaire