Open d'Australie : entraîné à Paris, le Chypriote Marcos Baghdatis crée la surprise à Melbourne

baghdatis

Scènes de liesse à Lemessos (Limassol), Chypre, à l'annonce de la qualification du jeune Marcos Baghdatis ou Pagdatis, originaire de la ville, à l'Open d'Australie, après sa victoire en demi-finale sur la tête de série numéro 4, David Nalbandian. Ancien champion des juniors, Baghdatis 54e joueur mondial affrontera le numéro 1 Roger Federer. Mais le parcours sans faute du Chypriote et le soutien à la grecque du public permettent d'envisager une grande victoire pour Marcos.

 

Le match contre l'Argentin David Nalbandian commençait plutôt mal avec un retard de deux sets, 3-6, 5-7, puis encouragé par son public Baghdatis remonte le score 6-3, 6-4. La pluie interrompe le set suivant alors que les deux adversaires sont à 15-15 le temps de fermer le toit du Rod Laveer Arena. A la reprise, conclue avec un nouveau 6-4.

Des milliers de Grecs et des Chypriotes avaient pris place sur les tribunes du Rod Laveer Arena pour soutenir Baghdatis créant une joyeuse ambiance avec drapeaux de Grèce et de Chypre qui tranchait avec les habituel "savoir vivre" feutré des terrains du tennis.

"C'est un beau rêve. Je dois me réveiller, mais je ne le veut pas", étaient les premiers mots de Baghdatis. "J'ai appris qu'à Chypre beaucoup n'ont pas été travailler aujourd'hui pour pouvoir regarder le match. Je les remercie."

Effectivement, nombreux étaient les Chypriotes devant leur petit écran à l'heure du match et plusieurs écoles avaient arrêté les cours pour suivre la rencontre. Des centaines de personnes ont envahi le carrefour de Saint Nicolas à Lemessos tandis que les habitants de son village natal Paramythia se sont rassemblés devant la maison familiale pour féliciter les parents. Sa famille a remercié tous les Chypriotes pour le soutient qu'ils ont manifesté pour Marcos. D'autres supporters ont hissé un grand drapeau grec à Nicosie où ils ont inscrit "Marcos".

Le Président de la République de Chypre, Tassos Papadopoulos, dans une communication téléphonique avec les parents, leur a annoncé que leurs frais de transport pour l'Australie pour assister à la finale seront pris en charge par l'Etat chypriote. "Je félicite chaleureusement notre compatriote Marcos Pagdatis pour son impressionnante promotion en finale de l'Open de l'Australie. Sa combativité, sa patience et sa force psychique sont un brillant exemple pour tous les jeunes de notre pays", a dit le Président chypriote.

Marcos Baghdatis, né le 17 Juin 1985 à Limassol (Lemessos) a quitté Chypre à l'âge de 14 ans pour venir suivre un entraînement à l'Académie Mouratoglou près de Paris, une écurie qui a pour concept de prendre une dizaine de joueurs, triés sur le volet, venant des quatre coins du Monde, qu'elle ambitionne par une entraînement selon les meilleures méthodes du moment de pousser au plus haut niveau mondial. Il faut croire qu'avec Baghdatis, c'est plutôt réussi. Le jeune Chypriote, âgé de 21 ans, n'est professionnel que depuis 2004.

Il avait auparavant emporté l'Open du Brésil en 2002 et finaliste de l'US Open Junior, le Championnat du Monde Junior 2003 et l'Open d'Australie Junior, puis ½ finaliste à Sao Paulo en 2004. En 2005, il avait emporté le tournoi de Cordoba en Espagne et avait terminé vainqueur de la 16e de finale de l'Open d'Australie contre Ljubicic.

Marcos dit tenir sa passion du tennis de son père Christos qui l'inscrit au Famagusta Tennis Club à Limassol dès l'âge de 5 ans, puis fréquente l'autre club de la ville, le Sporting. A 11 ans il prend déjà une orientation professionnelle en s'expatriant à 80km du domicile familial pour pouvoir bénéficier des infrastructures du centre Fédéral de Nicosie. A 14 ans, il est déjà numéro 1 junior à Chypre.

i-GR

Total de votes : 0

Ajouter un commentaire