Trimestre post-olympique décevant pour les hôteliers d'Athènes

athenes acropole 01

L'Union des hôtels d'Attique (EXA) a envoyé un communiqué jeudi à ses membres selon lequel les espérances des hôtels d'Attique en faveur d'une "bonne" saison post-olympique n'ont pas été réalisés, les hôtels athéniens enregistrant même un recul pour le dernier trimestre de l'année par rapport au secteur hôtelier des autres villes européennes. De son côté, le ministère des Affaires étrangères pourrait augmenter prochainement le nombre des visas touristiques.

Selon l'enquête de l'EXA réalisée en collaboration avec le cabinet d'audit international JBR Howarth, pour ce dernier trimestre, Athènes arrive en dernière position en ce qui concerne le taux de remplissage des hôtels, soit une chute de 7% par rapport à 2003, 10 unités de moins qu'Istanbul et 20 unités de moins que Londres, la ville la plus fréquentée.

L'EXA mentionne également que la nouvelle politique du ministère du Tourisme va dans le bon sens mais nécessite une coordination plus vaste de tous les personnes publiques compétentes, et appelle le gouvernement à placer dans ses premières priorités la promotion de l'Attique comme destination touristique autonome, l'organisation d'un produit touristique, la création d'un Centre de Congrès métropolitain et qu'il remédie aux facteurs négatifs pesant sur le développement du tourisme tels les tarifs des aéroports, les horaires de musée, etc.

Plus de visas touristiques

Le ministère des Affaires étrangères envisage d'augmenter l'émission des visas afin de promouvoir le tourisme grec, a déclaré vendredi le secrétaire d'Etat aux Affaires étrangères, Yannis Valinakis, qui a rencontré les ambassadeurs de Grèce à Moscou, Kiev, Ankara et Belgrade en présence du secrétaire d'Etat au Développement touristique, Anastassios Liaskos. Il a également déclaré avoir discuté de cette question avec les ambassadeurs de Chine, de Russie et de Turquie au cours d'une précédente rencontre.

i-GR/ANA

Total de votes : 0

Ajouter un commentaire