Athènes fait ses adieux aux athlètes et spectateurs des JO 2004

Athènes s'est parée de ses plus belles couleurs et musiques pour dire adieu, lors de cette grande fête de l'humanité, aux athlètes et invités des JO, mais aussi aux plus de 4 milliards de téléspectateurs attendant l'accomplissement de ce spectacle, initié par une mosaïque de chants et musiques venues de toute la Grèce, un torrent tourbillonnant de joie et d'enthousiasme, dont le public du Stade olympique d'Athènes comble, s'est fait l'écho de cette grande fête sous une pleine lune radieuse.

A l'issue d'un premier acte du spectacle qui a vu le mélange harmonieux des effets musicaux et scéniques offrant la meilleure image de la Grèce, avec un défilé des plus grands noms de la chanson sous un feu d'artifice de lumières multicolores et un vrai feu d'artifice lancé de l'enceinte du Stade olympique d'Athènes, les athlètes ont été à nouveau à l'honneur en entrant dans l'enceinte en l'absence de tout signe national distinctif, pour encore mieux célébrer et diffuser tous unis les valeurs de l'Olympisme, annoncer l'ouverture de la XXIXe Olympiade et souhaiter un grand succès aux prochains JO de Pékin.

Par la suite, et a mi-parcours de cette grande soirée, la présidente du Comite d'organisation "Athènes 2004", Gianna Angelopoulos-Daskalaki, a pris la parole, aux côtés du président du CIO, Jacques Rogge.

"Bonsoir a tous! Les Jeux olympiques ont regagné leur terre natale et nous avons montré au monde entier les grandes réalisations dont les Grecs sont capables! Apres cette odyssée de plus de sept ans, je souhaite remercier la Famille olympique, ainsi que ma propre famille, les présidents, Jacque Rogge et Juan Antonio Samaranch, le Premier ministre, Costas Caramanlis, et l’ancien Premier ministre, Costas Simitis, les membres du Comité d’organisation des JO 'Athènes 2004', nos merveilleux volontaires et les millions de Grecs qui ont fait de ce rêve du retour au pays des Jeux, une réalité extraordinaire", a souligné dans son discours de clôture la présidente de l'ATHOC, Gianna Angelopoulos-Daskalaki, qui s'est félicité que le monde entier ait pu découvrir et admirer grâce à la retransmission télévisée du plus grand événement au monde "nos sites de compétition aux lignes élégantes, notre logistique sans faille, nos grandes réalisations au sein de cet environnement si riche en histoire, en réalité une Grèce nouvelle".

"Ces Jeux ont battu de nombreux records, le plus grand nombre d'athlètes, le plus grand nombre de femmes, le plus grand nombre de délégations nationales, le premier relais universel de la Flamme olympique", a lancé Mme Angelopoulos-Daskalaki, pour bien souligner, en nombre aussi, les réalisations de ces Jeux d'Athènes.

A la suite, le président du CIO, Jacques Rogge, après avoir salué en grec le public, a proclamé solennellement la clôture des Jeux olympiques d'Athènes: "Et maintenant, selon la tradition, je proclame la clôture des Jeux de la XXVIIIe Olympiade, et je convie la jeunesse du monde à s'assembler dans quatre ans à Pékin pour y célébrer avec nous les Jeux de la XXIXe Olympiade", alors qu'une petite fille éteignait symboliquement par un souffle la grande torche olympique qui a illuminé le Stade olympique tout au long des JO d'Athenes 2004.

Après le président du CIO, la cité d’Athènes a procédé à la passation du Drapeau olympique, du maire d'Athènes, Dora Bakoyanni, à son homologue de Pékin, Wang Qishan, qui sera l'hôte des prochains Jeux. Le spectacle chinois qui a suivi a permis un premier aperçu de l'ambiance dans 4 ans.

La clôture des JO d'Athènes 2004 s'est faite dans la joie et l'euphorie de la fête qui reprenait avec un défilé inédit des plus grands noms de la musique moderne grecque : Chronis Aidonidis, Domna Samiou, Marinella, Georges Dalaras, Dimitra Galani, Haris Alexiou, Giannis Parios, Dionysis Savvopoulos, Eleftheria Arvanitaki, Anna Vissi, Alkistis Protopsalti, Antonis Remos, Michalis Hatzigiannis et Sakis Rouvas étaient tous là au grand rendez-vous.

i-GR/ANA

Total de votes : 0

Ajouter un commentaire