Une première en Grèce : des primaires pour désigner le président du parti socialiste

papandreou paris200211

Le congrès extraordinaire du PASOK, se tiendra sur trois jours à partir de vendredi à Nikaia (banlieue du Pirée). Après avoir amendé en conséquence les statuts du parti, il procédera à l'élection de son nouveau président qui pour la première fois dans l'histoire de la Grèce sera élu ''par la base''. La fête est toutefois gâchée car cette primaire se déroulera avec un candidat unique, Georges Papandreou, l'actuel ministre des Affaires étrangers, déjà désigné comme successeur par le président sortant, l'actuel Premier ministre, Costas Simitis.

Si les 4.650 membres du congrès (tous les hauts responsables du PASOK depuis sa fondation en 1974 seront présents) seront amenés à voter les amendements aux statuts dès vendredi, 150.000 inscrits au PASOK, ainsi que des amis et sympathisants du parti seront appelés à voter dimanche pour designer le nouveau président.

La quasi-totalité des urnes (90% environ) sera installée dans des locaux des collectivités locales dans toute la Grèce, le vote ayant lieu sur présentation de la carte du parti pour les militants socialistes et de la carte d'identité pour les amis. Le dépouillement du scrutin aura lieu dimanche en soirée.

''Nous créons un nouveau type de parti, et la jeunesse nous aidera dynamiquement à ouvrir cette voie'', avait déclare M. Papandreou récemment lors d'une de ses tournées en province.

Les derniers détails des préparatifs et de l'agenda seront discutés mercredi en réunion du Bureau Exécutif du PASOK, mais l'on sait déjà que les interventions seront le plus brèves possibles, les ténors étant bien sûr MM. Simitis et Papandreou, ainsi que le secrétaire du Comité Central du parti, Michalis Chryssochoïdis.

Total de votes : 0

Ajouter un commentaire