Deuxième Forum des Associations Philhellènes de France

Le deuxième Forum des Associations Philhellènes de France a eu lieu à Montpellier le 1er et le 2 novembre 2002. Une occasion pour les 39 associations qui y participaient de faire le point sur l'actualité, dominée cette année par l'adhésion de Chypre à l'Union européenne, mais aussi sur le traditionnel problème de l'enseignement du grec en France.


Ces deux jours de réflexion sont la suite du 1er Forum organisé à l'initiative de ERE (Entre-deux mers, Régions d'Europe), des Amis de la Grèce et de Chypre et du Kafeneion I Hellas à Bordeaux les 6 et 7 novembre 1999, qui a donné naissance au C.L.A.P (Coordination des Associations Philhellènes).

Ce deuxième Forum devait être organisé par l'Association "Les anciens comptoirs grecs de la Méditerranée et de la Mer Noir" à Agde en 2001. Le changement de l'équipe municipale dans cette ville a obligé son président M. Roland Lartigue à s'associer à M. Tony Anagnostopoulos qui préside l'association Euro-Grèce de Montpellier et à le reporter en 2002.

Le Forum, placé sous l'égide du Ministère Grec des Affaires étrangères, a bénéficié du soutien de la Ville de Montpellier et du Conseil Général de l'Hérault.

Les travaux se sont articulés autour de cinq tables rondes consacrées à : Chypre, l'enseignement du français en Grèce, l'enseignement du grec ancien et du grec moderne en France, les échanges culturels et économiques entre les trois pays.

La richesse des discussions a souvent permis aux délégations des 39 Associations présentes ou représentées d'approfondir leur réflexion sur ces sujets, mais des nombreux participants ont déploré que l'un des objectifs de ce forum, qui est de permettre les échanges d'expériences entre associations n'ait pas pu être atteint en raison de la grande place accordée aux officiels et à des experts extérieurs. Ainsi, alors que la table ronde sur Chypre a permis de donner un large écho aux efforts concernant la campagne visant à sensibiliser et à mobiliser l'opinion publique en France autour du problème chypriote, la table ronde sur le grec moderne a été davantage dominée par les experts extérieurs que par les diverses associations qui auraient souhaité faire part de leur expérience sur le terrain.

Un spectacle de grande qualité consacrée à la musique de Mikis Théodorakis a été donné à l'Opéra de Montpellier le vendredi soir. Nicolas Baralis dirigeait l'ensemble Myrto et les chœurs de Cassis et de Martigues qui regroupent 80 choristes. Le samedi une soirée "taverne grecque" animée par les musiciens du groupe Philia et les danseurs d'Euro-Grèe a permis aux congressistes de clore allégrement les travaux du Forum.

Rendez-vous a été pris, conformément aux décisions de l'Assemblée Générale, dans deux ans à Marseille où les Associations France-Grèce, Communauté hellénique et Union Hellénique organiseront le 3ème Forum.

Nikos Graikos pour iNFO-GRECE

Total de votes : 0

Ajouter un commentaire