Nervosité dans le gouvernement grec : le Premier Ministre demande la démission du ministre de la Santé

papadopoulos alekos

Lors d'une interview au quotidien athénien Kathimerini, au début du mois, le ministre de la Santé Alekos Papadopoulos avait confié vouloir se retirer de la vie politique à la fin de la législature. Mal lui en a pris, le Premier ministre Costas Simitis, l'a remplacé sur-le-champ par Costas Stephanis, professeur de psychiatrie spécialisé en épidémiologie psychiatrique et en psychiatrie… sociale, bagages bien utiles en ces temps de nervosité préélectorale.

"J'ai décidé de ne pas me représenter aux prochaines élections […] Je ressens le besoin de changer de vie et de m'occuper avec des choses que j'aime et qui m'ont manqué", avait déclaré M. Papadopoulos qui précisait aussitôt qu'il s'agissait d'une décision personnelle sans rapport avec des mobiles politiques.

Ce n'est pas la même lecture qu'en a fait M. Simitis qui inquiet de l'érosion électorale dans les sondages a vu en la démission de M. Papadopoulos comme une marque de défaite anticipée. Des sources proches du Premier Ministre disent que M. Simitis n'a pas apprécié que M. Papadopoulos l'en aie pas informé auparavant de ses intentions et qu'il ait parlé à la presse pendant que lui était en voyage en Chine. "La communication des choix personnels de cette manière a des répercussions politiques négatives" aurait estimé M. Simitis. Un avertissement aux candidats déserteurs qui, en vue des élections municipales d'octobre prochain, commencent à redouter une défaite de la gauche grecque dans le sillage du parti socialiste français.

Né en 1942, formé en Droit et en Sciences politiques, M. Papadopoulos avait été Ministre de l'Economie en 1993 sous le gouvernement d'Andreas Papandreou, puis en 1996 Ministre de l'Intérieur, de l'Administration publique et de la Décentralisation avant d'arriver au Ministère de la Santé et de la Prévoyance en avril 2002.

Son remplaçant Costas Stephanis a été élu député pour la première fois en 1996 sur les listes du Pasok (Parti socialiste). Né en 1928, il a fait ses études à l'Université d'Athènes. Aprsè une spécialisation en neurologie et en psychiatrie, il travaille à l'hôpital d'Evangelismos. Depuis 1966 il enseigne à l'Université d'Athènes et, depuis 1970, il dirige la clinique psychiatrique de l'hôpital d'Egine.

Total de votes : 0

Ajouter un commentaire