Les douze dieux grecs de l'Olympe

Catégorie: 
Le Concile des dieux de Luigi Sabatelli
Le Concile des dieux de Luigi Sabatelli

Les douze dieux olympiens sont les principaux dieux que les Grecs anciens vénéraient. Ils tiennent leur nom de leur demeure qui était le mont Olympe - la plus haute montagne de Grèce -, à la frontière entre la Thessalie et la Macédoine. Dans la mythologie grecque, il y avait des petits dieux, des grands dieux ainsi que nombre de divinités diverses, mais dans l'Antiquité grecque on n'avait pas tellement le souci de les compter. Les premières sources nous viennent d'Homère et d'Hésiode (VIIIe siècle av. J.-C.)

L'ensemble des dieux grecs est appelé "panthéon", tandis que la liste des douze est souvent citée comme "le dodécathéon". La composition de la liste du dodécatheon varie donc selon les époques, ainsi ce sont quatorze dieux qui apparaissent plus ou moins régulièrement dans les différentes listes. En général, les dieux de la mythologie grecque sont répartis dans les listes à nombre égal, six dieux et six déesses.

Des 12 dieux de l'Olympe, on peut citer, par ordre d'importance :

- Zeus (Ζεύς) ou Dias (Δίας), c'est le roi et père de tous les dieux. Il est le maître du temps qu'il fait, lance des foudres quand il est en colère, mais protège les étrangers et la famille et il est le garant de l'ordre moral. Ayant couché avec bien d'autres femmes que son épouse officielle Héra et eu ainsi une nombreuse progéniture, il est convoqué en cas de soucis de fertilité.

- Héra (Ήρα) est l'épouse de Zeus (elle est aussi sa sœur, puisqu'ils ont tous deux Cronos et Rhéa pour parents). Héra symbolise la fidélité et protège les femmes et le mariage.

- Athéna (Αθηνά), est la fille préférée de Zeus qu'il eut avec Métis. Craignant de se faire détrôner par un de ses fils à venir avec Métis, Zeus avala Métis quand elle était encore enceinte. Mais Zeus pris d'un mal de tête terrible, Athéna sortit de son crâne. Athéna est la déesse de la sagesse qu'elle symbolise avec une chouette, mais aussi de la guerre.

- Déméter (Δήμητρα) est, elle aussi, fille de Cronos et de Rhéa. Elle est la déesse de la fécondité et des récoltes. Elle porte souvent un épi de blé.

- Aphrodite (Αφροδίτη) est la déesse de l'amour et de la beauté. Elle est née de la semence d'Ouranos dont Cronos jeta les organes génitaux en mer.

- Hermès (Ερμής), messager des dieux, porteur de chance, gardien des routes et des carrefours, accompagnateur des âmes dans l'autre monde, il est le protecteur du commerce et des voyageurs, mais aussi des bandits et des menteurs.

- Apollon (Απόλλων), fils de Zeus né sur l'île de Délos, dieu de la lumière et de la musique. Il est aussi considéré le dieu de l'art divinatoire.

- Hestia (Εστία), protectrice du foyer familial, fille de Cronos et de Rea.

- Héphaïstos (Ήφαιστος), souvent représenté laid et boiteux, fils de Zeus et d'Héra, il est le maître des volcans, dieu du feu et des forgérons.

- Poséidon (Ποσειδών), frère de Zeus, il est le dieu des mers, des rivières et de toutes les eaux qu'il commande avec son trident.

- Arès (Άρης), fils de Zeus et d'Héra, il est le dieu de la guerre, souvent en dispute avec Athéna, l'autre deesse de la guerre.

- Artémis (Άρτεμις), deesse de la chasse et de la nature sauvage, elle est la soeur jumelle d'Apollon.

Selon les auteurs, Hestia et Déméter sont remplacés par Dionysos et Hadès, respectivement dieu du vin et dieu du monde souterrain.

Bibliographie: 
Étiquettes: 
Région: 
Total de votes : 0