Stremma

Catégorie: 

[ στρέμμα, το nom neutre ; pluriel : stremmata - στρέμματα, τα ] . Le stremma, appelé également stremma royal (βασιλικό στρέμμα), est une unité de mesure des surfaces agricoles en Grèce. Son équivalence est de 1 stremma = 0,1 hectare = 10 ares = 1000 m2 = 0,001 km2 = 10.763,9 pieds carrés.

Le mot pourrait provenir du verbe στρέφω [strefo] qui signifie "je retourne" référence à la quantité de terre qui pourrait être retournée/labourée en une journée. Son emploi remonte à l'époque byzantine, vers le XIIIe siècle, et s'est perpetué sous l'occupation turc-ottomane.

Avant le stremma actuel, il y avait en usage en Grèce le stremma péloponnésien ou vieux stremma turc ainsi que le petit pichys constaninopolitain carré. Le stremma actuel (stremma royal) a été établi comme mesure officielle des surfaces par décret du roi Othon Ier le 28 septembre 1836 et fixé à 1000 m2 ou 1.000 pichys carrés. Le stremma royal est fixé à 0,787 anciens stremma (1 ancien stremma équivaut ainsi 1,27 stremma royal) et à 2.381 petits pichys constaninopolitains carrés.

Les décrets du roi Paul Ier du 31 mars et 27 juin 1959 introduisent le système international des mètres et mesures et mettent fin à l'usage du stremma en instaurant le "mètre" comme unité de base. Le terme continue toutefois à être employé notamment pour les surfaces agricoles.

Total de votes : 0

Commentaires

Il y a une quarantaine d'années, voire moins, dans certains journaux d'annonces locales en Bretagne, la surface du terrain était notée en JOURNAUX (pluriel de journal, surface cultivable en une journée avec des animaux). Cependant, je ne me souviens plus de la surface en hectare (1.5 ha pour un journal?)

« Le Journal se divise en 900 toises quarrées ou en 100 perches quarrées valant trois toises, ou 18 ou 20 ou 22 pieds y en ayant de trois sortes, grande, moyenne ou petite. Ainsi si on mesure le Journal avec la perche, il faut toujours préciser le nombre des pieds qu’elle contient pour éviter l’erreur, & tout cela se regle selon l’usage des pays.texte » (Liger, 1715, t.2, p. 34.).

La toise est une unité de longueur ancienne qui correspond toujours à six pieds français, soit deux verges ou une aune et demie, soit 1,949 m. Le toisé est un relevé de quantité « à l'aune de » la toise. Le toiseur et le toiseur-vérificateur réalisent le toisé et la vérification de celui-ci. "Mesures de surfaces agraires" de Pierre Morton

Deux journaux faisaient  1 âcre soit un plus de 4000 m2  ( soit 4047 m2). Donc un journal vaut un peu plus de 2000 m2 ( soit 2023 m2) en arrondissant à l'unité. 

En Bretagne, 1 jour vaut 50 ares soit 5000 m2.  La mesure variait d'une région à l'autre, d'un pays à l'autre. 

Je me demande s'il n'est pas plus simple de demander à un géomètre - metreur