Occupation nazie en Grèce: la question des réparations est «close», affirme Berlin

L'Allemagne a jugé ce mercredi «close» la question des réparations pour la Seconde Guerre mondiale, au lendemain d'une demande de la Grèce d'ouvrir des négociations sur ce sujet portant sur des centaines de milliards d'euros selon Athènes.

» LIRE AUSSI - Occupation nazie: Athènes demande officiellement des réparations à Berlin

«Plus de 70 ans après la fin de la guerre et plus de 25 ans après le traité 4+2 (organisant la souveraineté de l'Allemagne réunifiée, NDLR), la question des réparations est close juridiquement et politiquement», a déclaré un porte-parole du ministère allemand des Affaires étrangères.

L'ambassadeur de Grèce à Berlin a présenté au ministère allemand des Affaires étrangères une note verbale dans lequel «le gouvernement grec appelle la partie allemande à entamer des négociations en vue de résoudre la question en suspens des réparations et des compensations de guerre que la Grèce revendique». L'an dernier, une commission parlementaire grecque a évalué à 270 milliards d'euros les réparations que devrait payer l'Allemagne à la Grèce, aussi bien pour les dommages et pillages commis durant la Grande guerre ...

Explorez...

Commentaires

Sujet récurent s'il en est mais ho combien important car il est de notoriété publique que l'Allemagne estime avoir un droit de préemption sur tout ce qui appartient à la Grèce et donc au grecs...!!! Il va sans dire que la demande de Mr Tsipras est on ne peut plus légitime et qu'il aura à coeur de ne pas lâcher prise, ce qui serait, pour lui, un acte qui pourrait redorer son blason s'il parvenait à faire flêchir le gouvernement allemand...!!! Ne pas oublier qu'au lendemain de l'agression économique qu'a subi la Grèce, l'Allemagne au travers de ses entreprises, a fait main-basse sur des pans entiers de l'économie grecque, comme les aéroports via la Fraport entre autres...!!! Un gel des possession allemandes en Grèce pourrait être un moyen de pression car il est inadmissible que les allemands s'affranchissent unilatéralement de leurs obligations, dues aux faits de guerre dont ils portent l'entière responsabilité...!!! Les grecs sont en droit d'espérer la reconnaissance de ce qu'ils ont subi durant cette période, et que l'Allemagne doit se voir contrainte d'honorer ses dettes, avec la même volonté qu'elle à mise en oeuvre pour contraindre le gouvernment grec à honorer une dette dont on sait comment elle a été concoctée...!!!

Ajouter un commentaire