Grèce : le gouvernement réintègre à contre-cœur les soignants non vaccinés 

Le quotidien Kathimerini avait rapporté en octobre que plus de 2 000 personnels de santé restaient non vaccinés, dont quelque 170 médecins. © AYHAN MEHMET / ANADOLU AGENCY / Anadolu Agency via AFP

Le quotidien Kathimerini avait rapporté en octobre que plus de 2 000 personnels de santé restaient non vaccinés, dont quelque 170 médecins. © AYHAN MEHMET / ANADOLU AGENCY / Anadolu Agency via AFP

Une décision de justice qui contrarie le gouvernement grec, qui s'y plie malgré tout. La Grèce va prochainement réintégrer des milliers d'employés du secteur de la santé qui avaient refusé d'être vaccinés contre le Covid-19, a annoncé mardi 29 novembre le ministre de la Santé après une décision de justice en ce sens. « Le jugement sera mis en œuvre, même si selon moi il s'agit d'une décision dangereuse pour la santé publique », a déclaré à Mega TV le ministre de la Santé Thanos Plevris.

Selon ce dernier, la décision entrée en vigueur il y a un an de mettre à l'écart quelque 6 500 employés non vaccinés devrait être annulée à partir du 1er janvier 2023, et peut-être auparavant.

2 000 personnels de santé concernés

Le quotidien Kathimerini avait rapporté en octobre que plus de 2 000 personnels de santé restaient non vaccinés, dont quelque 170 médecins. La plus haute juridiction administrative en Grèce, le Conseil d'État, a appelé la semaine dernière à annuler cette mesure.

Plus de 5,3 millions de cas de Covid-19 ont été enregistrés en Grèce depuis le début de la pandémie. Plus de 34 000 décès ont été attribués au coronavirus, selon le ministère...

Explorez...
Pays: 
Organization: 
Personnes: 

Ajouter un commentaire