Crash d’un Antonov ukrainien en Grèce : huit morts et beaucoup de questions

Des débris de l'Antonov An-12 qui s'est écrasé près de Kavala, en Grèce, le 16 juillet 2022. PHOTO ALKIS KONSTANTINIDIS / REUTERS

Des débris de l'Antonov An-12 qui s'est écrasé près de Kavala, en Grèce, le 16 juillet 2022. PHOTO ALKIS KONSTANTINIDIS / REUTERS

Des éditions spéciales et beaucoup d'encre dans la presse grecque : le crash de l'avion Antonov An-12, tombé dans le nord de la Grèce samedi 16 juillet, préoccupe cette dernière. "Le vol thriller de l'Antonov, tombé en dix minutes", titre le journal To Vima, qui retrace minute par minute le parcours de l'avion ukrainien dans le ciel grec.

"Entré dans la zone aérienne de la Grèce samedi soir à 22 h 09, il a informé à 22 h 37 le centre de contrôle de la région qu'un problème le contraignait à faire demi-tour et à retourner à l'aéroport de départ", détaille To Vima. À 22 h 42, l'avion lance un signal d'alerte pour un incendie à bord. Trois minutes plus tard, il demande un atterrissage d'urgence à l'aéroport de Kavala, une ville du nord de la Grèce. À 22 h 47, il "disparaît des radars".

L'avion s'écrase...

Explorez...

Ajouter un commentaire