Covid: 1er février date butoir en Grèce pour la dose de rappel

Le Parthénon à Athènes. Louisa GOULIAMAKI / AFP

Le Parthénon à Athènes. Louisa GOULIAMAKI / AFP

Les personnes qui n'auront pas reçu leur dose de rappel contre le Covid-19 au 1er février ne pourront plus accéder en Grèce aux lieux réservés aux personnes vaccinées, a annoncé dimanche le ministre grec de la Santé Thanos Plevris.

«À partir du 1er février, toute personne n'ayant pas reçu sa dose de rappel du vaccin contre le coronavirus à l'issue d'une période de 7 mois (après la deuxième dose) sera considérée non vaccinée», a déclaré M. Plevris sur la chaîne de télévision Ant1. «Le certificat sera toujours valable, car c'est un certificat européen valable 9 mois, mais ils ne pourront plus bénéficier des avantages tels qu'accéder à des lieux fermés réservés aux personnes vaccinées», a-t-il ajouté.

Il y a en Grèce plus de 7 millions de personnes vaccinées sur un total de 11 millions d'habitants. Plus de 3,9 millions de personnes ont reçu une dose de rappel. Face à la flambée des contaminations liées au variant Omicron, le gouvernement avait annoncé le 29 décembre une nouvelle série de restrictions dont l'interdiction de la musique dans les bars et les restaurants pour tenter de limiter les sorties en vue du Nouvel an.

Le télétravail dans...

Explorez...
Pays: 
Personnes: 

Ajouter un commentaire