En Grèce, sept migrants tués dans un accident en tentant de fuir la police

Patrouille grecque à la frontière turque, près du village de Poros, le 21 mai 2021.

Patrouille grecque à la frontière turque, près du village de Poros, le 21 mai 2021.

Sept morts et huit blessés : c'est le très lourd bilan d'un accident de la route, survenu ce vendredi matin dans le nord de la Grèce. Un véhicule transportant des candidats à l'exil a heurté les barrières d'un péage situé à proximité de la frontière gréco-turque, sur l'autoroute menant à Thessalonique, deuxième ville du pays. Cet itinéraire est particulièrement emprunté par les migrants, qui se rendent en Europe.

Six hommes et une femme ont été tués. Leur nationalité n'a pas été communiquée pour le moment. Les huit blessés sont des hommes : quatre Pakistanais, deux Afghans et un Népalais, ainsi que le conducteur de la voiture, un ressortissant moldave, passeur présumé qui «a fait entrer les migrants illégaux» dans le pays, a indiqué un bref communiqué de la police. Les blessés ont été hospitalisés dans les villes de Xanthi et Komotini.

Les 15 personnes étaient entassées dans le véhicule, et tentaient d'échapper à un contrôle policier, fréquents dans la région. Les migrants venaient de traverser le fleuve Evros, à la frontière. «Le véhicule a dérapé et heurté les barrières des péages de l'autoroute», a indiqué la police. Au pouvoir depuis plus de deux ans, le...

Explorez...

Ajouter un commentaire