Covid-19 : en Grèce, les non-vaccinés font face à de nouvelles restrictions

« Nous faisons face à une pandémie des non-vaccinés. La Grèce pleure des pertes inutiles parce qu'elle n'a tout simplement pas les taux de vaccination des autres pays de l'Union européenne [UE] », a estimé jeudi 18 novembre au soir le premier ministre grec, Kyriakos Mitsotakis, lors d'une allocution télévisée. Avec 63 % de sa population de 10,7 millions de vaccinés, la Grèce fait moins bien que le reste de l'UE, où le taux de vaccination est en moyenne de 66 %.

Depuis la fin d'octobre, le pays fait face à une quatrième vague plus féroce que les précédentes : le nombre des contaminations ne cesse d'augmenter, passant de 3 600 le 29 octobre à 7 805 vendredi 19 novembre, et une cinquantaine de morts sont recensés quotidiennement, selon l'Organisme national de la santé publique (EODY). Les hôpitaux commencent de nouveau à être débordés, en particulier dans la...

Ajouter un commentaire