À Thessalonique, le gouvernement grec mise sur l’économie

Le Premier ministre, Kyriakos Mitsotakis, s'adresse aux représentants des chambres locales, des syndicats et des administrations lors de l'ouverture de la Foire internationale de Thessalonique, le 11 septembre 2021. PHOTO / SAKIS MITROLIDIS / AFP.

Le Premier ministre, Kyriakos Mitsotakis, s'adresse aux représentants des chambres locales, des syndicats et des administrations lors de l'ouverture de la Foire internationale de Thessalonique, le 11 septembre 2021. PHOTO / SAKIS MITROLIDIS / AFP.

Une rentrée pleine de promesses. À la Foire internationale de Thessalonique, traditionnelle rentrée des secteurs économiques, le gouvernement grec a multiplié les annonces et promis des réformes estimées à 3,5 milliards d'euros pour 2021 et 2022.

"Le gouvernement mise sur l'économie pour un redémarrage automnal, tout en amorçant sa stratégie électorale", décrit le grand journal économique Naftemporiki.

À mi-mandat, et après un été compliqué par les incendies et la pandémie de Covid-19, dont la gestion a été particulièrement critiquée, la Nouvelle Démocratie espère se relancer.

"Le but consiste à s'adresser à un public large, en proposant un programme de réformes et en insistant sur le besoin d'obtenir la majorité absolue aux prochaines élections", précise Naftemporiki.

Pour convaincre, le...

Explorez...

Ajouter un commentaire

Ça pourrait aussi vous intéresser...