Grèce : un nouveau meurtre de femme sidère le pays

Ce nouveau féminicide intervient trois mois après le meurtre d'une jeune Anglaise par son mari grec de 32 ans LOUIZA VRADI / REUTERS

Ce nouveau féminicide intervient trois mois après le meurtre d'une jeune Anglaise par son mari grec de 32 ans LOUIZA VRADI / REUTERS

Dirigeants politiques, médias et ONG en Grèce se sont indignés lundi 19 juillet d'un nouveau féminicide, avec le meurtre d'une jeune femme de 26 ans, poussée dans le vide par son compagnon lors d'une dispute pendant leurs vacances sur une île grecque.

La jeune Grecque s'est noyée en mer Egée après avoir été poussée samedi par son ami sur une pente rocheuse de 30 mètres sur l'île cycladique de Folegandros, selon les premières informations de la police.

Son meurtrier présumé, un Grec âgé d'une trentaine d'années, s'était enfui après l'homicide, qui n'a été découvert que dimanche. Interpellé, le trentenaire a alors avoué l'homicide. Il doit comparaître mardi devant le juge d'instruction sur l'île de Naxos, chef-lieu administratif des Cyclades, selon la même source.

À VOIR AUSSI - Les «féminicides» ont-ils vraiment baissé durant les confinements?

Multiplication des violences faites aux femmes en Grèce

Ce nouveau féminicide intervient dans un contexte de multiplication des violences faites aux femmes en Grèce ces dernières années, et trois mois après le meurtre d'une jeune Anglaise par son mari grec de 32 ans. Celui-ci avait...

Explorez...
Pays: 
Personnes: 

Ajouter un commentaire