Covid-19: confinement prolongé jusqu'au 8 mars en Grèce

La place Monastiraki à Athènes, vide après l'annonce de la prolongation du confinement. ALKIS KONSTANTINIDIS / REUTERS

La place Monastiraki à Athènes, vide après l'annonce de la prolongation du confinement. ALKIS KONSTANTINIDIS / REUTERS

Le gouvernement grec a prolongé vendredi 26 février jusqu'au 8 mars le confinement en vigueur à Athènes et dans plusieurs régions du pays, les taux d'infection au coronavirus demeurant élevés.

«», a déclaré le vice-ministre de la Protection civile Nikos Hardalias, un an exactement après l'apparition du premier cas de Covid-19 en Grèce. «», a ajouté le responsable visiblement ému lors d'une conférence de presse. «», a-t-il ajouté. Selon l'épidémiologiste Gikas Magiorkinis, membre du comité sur le coronavirus du ministère de la Santé, les admissions en soins intensifs ont augmenté de 12% cette semaine.

La Grèce est soumise à un confinement strict depuis début novembre. Certaines mesures ont été allégées peu avant Noël, mais les restrictions ont été imposées à nouveau en février, de manière inégale selon la gravité de la pandémie dans les régions. La pandémie a fait 6400 morts dans le pays, où 188.000 cas ont été recensés. Plus de 826.000 personnes ont déjà été vaccinées, sur une population de 10,7 millions.

Explorez...

Commentaires

Photo de Chosson

Avez vous la crainte de contaminer les arrivants ou avez vous la crainte que les arrivants contaminent la population locale ?

Parce que je ne comprend pas. Le virus est des deux côtés de la frontière. Et les mutants se répartissent dans tous les pays quelque soit les barrières développées. C'est juste une question de temps.

Yves Chosson

Ajouter un commentaire