Basket - Euroligue : Georgios Printezis donne in extremis la victoire à l'Olympiakos sur le parquet de Belgrade

Georgios Printezis a donné une victoire in extremis à l'Olympiakos. (N. Luttiau/L'Équipe)

Georgios Printezis a donné une victoire in extremis à l'Olympiakos. (N. Luttiau/L'Équipe)

ER Belgrade-Olympiakos : 79-81

C'est un joli hold-up à la grecque qu'a réalisé l'Olympiakos en s'imposant sur le parquet de l'Etoile Rouge de Belgrade, qui encaisse ainsi sa neuvième défaite en Euroligue. Les Grecs ont réussi à s'imposer en ayant perdu... 19 balles (contre 8 à Belgrade), mais en tirant à 12/23 à trois points. Les deux équipes étaient au coude à coude (79-79, 39e) avant qu'un tir de Gerogios Printezis, à deux secondes de la fin, ne donne la victoire à l'Olympiakos, où l'intérieur français Livio Jean-Charles termine à 8 points, à 4/5 aux tirs, en dix-huit minutes de jeu.

Berlin-Fenerbahce : 89-63

Rien en va plus à Fenerbahce, qui a pris une gifle cinglante en Allemagne, sans avoir jamais pu exister dans le match. Surclassés par le collectif allemand (7 joueurs entre 8 et 13 points) qui a régalé dans le partage de la balle (28 passes décisives !)...

Explorez...

Ajouter un commentaire