Athènes et Madrid acceptent un accord avec Berlin pour la reprise de migrants

Angela Merkel doit affronter une crise sur la question migratoire au sein même de sa coalition.@ Armin Weigel / dpa / AFP

Angela Merkel doit affronter une crise sur la question migratoire au sein même de sa coalition.@ Armin Weigel / dpa / AFP

L'Espagne et la Grèce ont donné leur accord pour reprendre les migrants arrivant en Allemagne mais déjà enregistrés chez eux dans les bases de données européennes, a annoncé vendredi le gouvernement allemand dans un communiqué.

"La Grèce et l'Espagne sont prêtes à reprendre les demandeurs d'asile qui seront interpellés à l'avenir à la frontière germano-autrichienne par les autorités allemandes dans la mesure où ils disposent d'une entrée EURODAC de l'un de ces deux pays", a indiqué le gouvernement de la chancelière Angela Merkel. Ces accords "transitoires" sont nécessaires en attendant "l'entrée en vigueur d'un système d'asile européen commun", une question qui déchire les 28.

Angela Merkel avait promis ce type d'accords bilatéraux au sein de l'UE et des avancées au Conseil européen des 28 et 29 juin pour convaincre son ministre de l'Intérieur Horst Seehofer de renoncer...

Explorez...
Catégorie de l'article: 
Personnes: 

Ajouter un commentaire