La cour pénale d'Athènes ordonne l'emprisonnement du chef du parti néonazi Aube dorée

La cour pénale d'Athènes a ordonné jeudi l'emprisonnement du dirigeant d'Aube dorée ainsi que des six anciens cadres de cette formation néonazie, condamnés à 10 et 13 ans de prison ferme pour "direction d'une organisation criminelle". Négationniste et admirateur du national-socialisme, Nikos Michaloliakos, 62 ans, a été condamné à 13 ans et demi de prison ferme le 7 octobre.

Une cinquantaine d'autres cadres et membres de cette formation xénophobe, responsables de meurtres et de violences, ont été également condamnés par la cour pénale d'Athènes après un procès marathon de cinq ans et demi.

Ajouter un commentaire