Grèce: Il l’avait écrasée 2 fois, enlevée puis violée

Un jeune agriculteur grec est accusé du viol et du meurtre d'une scientifique américaine en Crète. La victime, une biologiste moléculaire de 59 ans, avait été découverte par des spéléologues dans un bunker abandonné.Publié aujourd'hui à 10h42

Le procès d'un jeune agriculteur s'est ouvert mardi à Rethymno sur l'île grecque de Crète pour le viol et le meurtre d'une scientifique américaine, dont le corps avait été retrouvé dans un bunker abandonné une semaine après sa disparition le 8 juillet 2019.

L'accusé, Yiannis Paraskakis, un Crétois d'une trentaine d'années, père de deux enfants, «a avoué» l'avoir violée et tuée, avait déclaré le directeur de la police de Crète, Constantinos Lagoudakis, au lendemain de l'arrestation.

Le jeune agriculteur est accusé de viol, meurtre et possession illégale d'armes à feu.

Le corps de Suzanne Eaton, une biologiste...

Ajouter un commentaire