La Turquie ignore l'avertissement des Européens et renvoie son navire Oruç Reis prospecter du gaz au large de la Grèce

À peine un mois de répit. Certains avaient cru voir dans le retour au port du navire le 12 septembre " une désescalade au bénéfice mutuel" (Ursula von der Leyen). Mais il avait fallu vite déchanter. Le ministre turc de la Défense Hulusi Akar l'avait d'ailleurs annoncé : "Il y aura des allers-retours".

Commentaires

Ajouter un commentaire