Pompeo en Grèce pour calmer les tensions en Méditerranée orientale

Le chef de la diplomatie américaine Mike Pompeo a entamé ce lundi en Grèce des entretiens visant à favoriser une «désescalade» des tensions en Méditerranée orientale et encourager un dialogue naissant entre Athènes et Ankara. Le secrétaire d'État s'est entretenu avec son homologue grec Nikos Dendias à Thessalonique, dans le nord de la Grèce. Aucun communiqué official n'a été publié à l'issue de la réunion.

À lire aussi : Ankara s'en prend à Pelosi, qui a cité la Turquie parmi les pays non-démocratiques

Avant cette tournée, un haut responsable américain avait souligné la nécessité d'une «désescalade en Méditerranée orientale», soulignant à des journalistes que Mike Pompeo avait «exprimé sa profonde inquiétude». Ce responsable a insisté sur la nécessité de «réduire le risque d'accidents ou d'incidents» et de «s'abstenir de toute mesure unilatérale qui attise les tensions», exhortant la Grèce et la Turquie à «parvenir à un accord».

Le chef de la diplomatie américaine veut aussi «accompagner les développements positifs récents et la perspective d'une reprise du dialogue», a ajouté le haut responsable.

Ajouter un commentaire