ONU: le premier ministre grec appelle Erdogan à «donner une chance à la diplomatie»

Le premier ministre grec Kyriakos Mitsotakis a appelé vendredi 25 septembre à l'ONU le président turc Recep Tayyip Erdogan à «donne une chance à la diplomatie au moment où les deux pays semblent avoir choisi l'apaisement dans la crise qui les oppose en Méditerranée orientale.

À lire aussi : Nicos Anastasiades: «La Turquie est devenue un fauteur de troubles dans la région»

Déplorant que les ouvertures d'Athènes aient buté sur «l'escalade, la désinformation et l'agression» d'Ankara, il a dit demeurer «optimiste»: «Tout le monde comprend que cette escalade permanente des tensions ne peut pas durer», a-t-il lancé lors de sa vidéo enregistré diffusée lors de l'Assemblée générale de l'ONU.

Commentaires

profil de 00585

On suit avec attention l'activité d'unitéd-nations notement dans la région hellenite(grec) comme j'accorde beaucoup d'importance à la diplomatie Grec avec son ministre des affaires étrangères.

 

Ajouter un commentaire