Masques: en Grèce, un État prévoyant soutenu par des dons

Mobilisé dès la fin janvier, le gouvernement a notamment décidé de faire appel aux plus fortunés pour contribuer à l'effort national.

Après dix années de crise économique et de coupes drastiques dans les dépenses publiques, le gouvernement grec a opté pour la sévérité, avec un confinement presque prématuré, tandis que la population faisait preuve d'autodiscipline. On dénombre aujourd'hui quelque 120 victimes du Covid-19 et près de 2500 cas confirmés, bilan certes lourd, mais qui reste l'un des plus bas d'Europe.

Le déconfinement par étapes, qui devrait débuter le 27 avril avec l'ouverture des tribunaux du pays, est un véritable casse-tête. Plus que jamais l'approvisionnement en tests et en masques est donc au cœur des préoccupations du gouvernement conservateur de Kyriakos Mitsotakis. Comment s'organiser pour protéger 10,5 millions d'habitants quand on manque de masques, de tests et surtout de moyens?

La discipline des Grecs, depuis le 11 mars et les premières mesures de confinement imposées par le gouvernement, vient, en effet, de leur douloureuse expérience de cette dernière décennie, avec des coupes successives dans

Explorez...
Pays: 

Ajouter un commentaire