Marée noire au Brésil : le tanker grec mis en cause nie toute implication

Il a affirmé avoir "déchargé l'ensemble de sa cargaison sans aucune perte". Quatre autres navires, de différents pays, sont également suspectés.

La société gérante Delta Tankers Ltd du pétrolier grec Bouboulina, l'un des cinq navires suspectés d'avoir causé la marée noire au large du Brésil, a nié samedi être impliquée dans cette pollution. Le navire, qui reliait le Venezuela à la Malaisie, "est arrivé à sa destination sans avoir eu aucun problème pendant son voyage et a déchargé l'ensemble de sa cargaison sans aucune perte", a indiqué un communiqué de la société Delta Tankers qui siège au Phalère, quartier balnéaire d'Athènes. 

Vendredi soir, les autorités brésiliennes ont annoncé que Bouboulina était "le principal suspect" de cette marée noire, qui a souillé plus de 2000 km de côtes du Nord-Est du pays.  

 

Alors que l'origine de cette marée noire, qui se serait produite fin juillet, restait mystérieuse depuis des semaines, les autorités brésiliennes avaient, en effet, affirmé avoir identifié, grâce à des données satellitaires, ce...

Explorez...

Ajouter un commentaire