Européennes : le leader du PPE lance sa campagne à Athènes

Le chef de file de la droite pour les européennes, Manfred Weber, a officiellement lancé mardi soir sa campagne à Athènes, « là où la démocratie est née », en soulignant l'importance de ce principe pour « l'unité » de l'Europe. « J'entame ma campagne à Athènes, car c'est ici que la démocratie a commencé, il ne peut pas y avoir de démocratie sans la Grèce et l'Europe ne peut pas exister sans la Grèce », a affirmé le Bavarois, qui porte les couleurs du Parti populaire européen (PPE).

Faisant allusion aux difficiles relations entre la Grèce et l'Allemagne pendant la dernière décennie de la crise, il a souligné l'importance de « l'unité » pour une « Europe forte », pour « ouvrir un nouveau chapitre ». L'Allemand, qui brigue la succession de Jean-Claude Juncker à la présidence de la Commission, affirme vouloir ouvrir « un nouveau chapitre pour l'Europe » et tourner la page du Brexit pour se concentrer sur les vrais problèmes qui touchent les citoyens de l'UE.

« Assurer les frontières européennes »

Evoquant les relations entre l'UE et la Turquie, il a réitéré que ce pays était « un partenaire important pour Europe mais qu'il ne pouvait pas devenir membre »...

Explorez...

Ajouter un commentaire