Armement : Iskandar Safa met K.O. le gouvernement grec

C'est une nouvelle victoire pour le milliardaire français d'origine libanaise Iskandar Safa et son groupe Privinvest en Grèce. Le 8 avril dernier, la Cour d'appel d'Athènes a rejeté une demande de l'Etat grec d'annuler une sentence arbitrale internationale en faveur de Privinvest et de sa filiale la chantier naval Hellenic Shipyards (HSY) acheté en 2010. Un rachat qui entérinait également un accord entre la Grèce et Privinvest sur le versement à HSY de 1,3 milliard d'euros (458,7 millions d'euros pour finaliser les quatre U-214, 117 millions pour les rechanges des U-209, 745,3 millions pour les deux U-214 supplémentaires et la révision à mi-vie d'un U-209).

La cour d'appel confirme ainsi le jugement d'une procédure d'arbitrage international conclue en septembre 2017 en faveur de la holding d'Iskandar Safa, Privinvest. Un jugement qui avait condamné l'Etat grec à verser plus de 1,2 milliard d'euros d'indemnités au chantier naval grec Hellenic Shipyards dans le cadre d'un défaut de paiement d'un contrat portant sur la fabrication de quatre sous-marins allemands de type U-214. En outre, le gouvernement grec était contractuellement tenu de résoudre le problème des...

Explorez...
Ville: 
Pays: 
Personnes: 

Ajouter un commentaire