Macédoine: la "reconnaissance" de Merkel à Tsipras dans un climat apaisé

Athènes - Angela Merkel a salué jeudi à Athènes "l'action décisive" du Premier ministre grec Alexis Tsipras sur le nouveau nom de la Macédoine, tournant la page des manifestations d'hostilité qui avaient émaillé sa dernière visite officielle en 2014.

La chancelière allemande a affiché sa "reconnaissance" à Alexis Tsipras pour avoir "entrepris de résoudre" cette question épineuse. Elle s'exprimait au terme de deux heures d'entretien avec son homologue grec, dans un climat d'apaisement entre la Grèce et l'Allemage depuis ses deux dernières visites en 2012 et 2014, marquées par d'importantes manifestations anti-austérité. 

L'accord gréco-macédonien, signé le 17 juin 2018 à Prespes, s'il est validé par les deux parlements, "permet à la Macédoine du Nord de devenir membre de l'Otan et de l'UE", a déclaré la chancelière. "Cet accord est de l'intérêt de tous, de la Macédoine, de la Grèce et de toute l'Europe", a-t-elle souligné. 

Alexis Tsipras a pour sa part parlé d'"accord modèle" qui "va apporter de la...

Commentaires

Ajouter un commentaire