Un dernier verre avec Nikos Aliagas

Le journaliste, qui anime désormais la matinale d'Europe 1, publie un recueil de photographies, (La Martinière). Il exposera son travail sur le toit de la Grande Arche de la Défense du 23 octobre prochain au 6 janvier 2019.

LE FIGAROSCOPE. - Qu'est-ce que je vous offre?

Nikos ALIAGAS. - Un éclair à la pistache et un café. Je me suis levé à 3 heures, ce matin, je n'ai pas vraiment eu le temps de déjeuner, donc j'ai craqué… D'habitude, ma femme veille au grain. Mais là, le loup se lâche.(Rires.)

Quelle musique pour vous accompagner?

Ces jours-ci, j'écoute énormément Charles Aznavour. Sinon, beaucoup de jazz, de musique ethnique. J'écoute également l'album de Marianne Faithfull dans lequel se trouve un morceau magique, en duo avec Nick Cave, The Gypsy Faerie Queen… Un bijou.

Qu'est-ce qui vous retient (encore) la nuit?

Le décompte de l'horloge dans la tête. Il me reste trois heures pour dormir. Depuis la rentrée, chaque minute compte la nuit. Surtout quand on anime «La Matinale» sur Europe 1… En plus, c'est raccord avec mon livre!

Le lieu parisien qui vous donne des frissons?

Le quartier de mon enfance, le canal Saint...

Explorez...

Ajouter un commentaire

Ça pourrait aussi vous intéresser...