La Macédoine vote «oui» pour changer de nom, et c'est plus important qu'il n'y paraît

FOCUS - Le pays d'ex-Yougoslavie a voté, ce dimanche, sur un changement de son nom officiel «ARYM» en «Macédoine du Nord», malgré un faible taux de participation. Derrière une démarche a priori anecdotique se cache la possibilité, à terme, d'adhérer à l'Otan et à l'Union européenne.

Un nouveau nom pour la Macédoine? Les Macédoniens se sont prononcés sur la question par référendum, ce dimanche. Plus de 90% des électeurs qui ont pris part à ce scrutin consultatif ont approuvé la nouvelle appellation de «République de Macédoine du Nord» pour cet État des Balkans. Mais la grosse ombre au tableau est la faible participation. Une demi-heure avant la fermeture des bureaux de vote, le taux de participation était de 34%.

Le gouvernement macédonien avait cependant insisté sur le caractère consultatif du référendum. Comprendre: le pays ne changera pas de nom à peine le vote terminé. Pour autant, le scrutin doit désormais être validé par un vote à la majorité des deux tiers des députés. Le premier ministre a donc appelé le Parlement à confirmer ce «oui».

» LIRE AUSSI - Macédoine: l'ONU tente de résoudre un vieux litige sur le nom du pays

Si la démarche peut...

Explorez...
Catégorie de l'article: 
Région: 

Ajouter un commentaire