Grèce : Tsipras annonce une hausse du salaire minimum et une baisse des impôts

Le premier ministre grec Alexis Tsipras a promis samedi de baisser les impôts et d'augmenter le salaire minimum.

Le premier ministre grec Alexis Tsipras a promis samedi de baisser les impôts et d'augmenter le salaire minimum.

Dans un discours fleuve de plus d'une heure, le premier ministre grec Alexis Tsipras a présenté samedi 8 septembre à la Foire Internationale de Thessalonique, événement économique le plus important de l'année dans le pays, son programme post-plan d'aide qui ressemblait fort à un lancement de campagne pour les élections de l'automne 2019.

« Après huit ans de crise, c'est la première fois que s'ouvre la Foire Internationale de Thessalonique sans l'ombre des mémorandums. Aujourd'hui, trois ans après ce difficile accord signé à l'été 2015, la Grèce est un pays différent et peut regarder vers l'avenir avec sûreté », a scandé le premier ministre face au secrétaire au commerce américain, Wilbur Ross, invité d'honneur, et à une foule de chefs d'entreprises, de diplomates, de journalistes.

Il y a quatre ans, Alexis Tsipras - encore candidat de la gauche radicale - assurait sur cette même tribune qu'il « déchirerait les mémorandums de l'austérité », qu'il s'opposerait aux créanciers du pays pour imposer un plan de croissance audacieux. La réalité a été bien différente avec un référendum où le vote des citoyens grecs n'a pas été respecté, l'application...

Explorez...
Catégorie de l'article: 
Pays: 

Ajouter un commentaire