Quand Nikos Aliagas redevient journaliste

Surtout connu comme une star du divertissement télé avec la "Star Ac" et "The Voice", l'animateur franco-grec Nikos Aliagas, qui va diriger la matinale d'Europe 1 à la rentrée, revient à ses premières amours, le journalisme.

Cheveux noirs grisonnant sur les tempes, regard brun et teint hâlé, ce fils d'émigrés grecs est devenu en un quart de siècle un animateur incontournable du PAF, et le roi des émissions musicales de TF1. Mais c'est oublier sa carrière de journaliste bien remplie.

"En presque trois décennies, j'ai été le télex man, le gars qui distribue le courrier dans les couloirs de RFI, l'animateur de télécrochet, le journaliste français qui faisait le 20 heures à Athènes, le journaliste grec qui présentait le journal français, le Monsieur Météo, le correspondant de la télévision grecque à Paris...", résume-t-il dans un livre dédié à sa fille, "Ce que j'aimerais te dire" (Nil, 2014).

"La matinale d'Europe 1 va être un retour aux sources pour lui", confie à l'AFP le producteur de "C'est Canteloup", Jean-Marc Dumontet, un proche qui décrit "un boulimique" de travail, "qui a toujours gardé sa curiosité de journaliste", et "s'est toujours mis au service...

Explorez...

Ajouter un commentaire

Ça pourrait aussi vous intéresser...