Nom de Macédoine: le gouvernement grec échappe à une motion de censure

Le Premier ministre Alexis Tsipras au Parlement à Athènes, le 16 juin 2018

Le Premier ministre Alexis Tsipras au Parlement à Athènes, le 16 juin 2018

Le gouvernement de gauche grec d'Alexis Tsipras a facilement survécu samedi à une motion de censure destinée à bloquer l'accord avec Skopje sur le nouveau nom de la Macédoine.

"Sur les 280 députés présents, 153 ont voté contre la motion", a déclaré ce porte-parole, Yiorgis Varemenos, à quelques heures de la signature prévue dimanche de l'accord entre Athènes et Skopje qui baptisera l'actuelle "Ex-République yougoslave de Macédoine" du nom de "Macédoine du Nord", mettant fin à 27 ans de bagarre.

Le climat politique s'est tendu des deux côtés de la frontière après l'annonce mardi de l'accord salué par l'ONU, l'Union européenne et l'Otan

M. Tsipras a qualifié vendredi soir cet accord de "victoire d'importance historique pour la Grèce", ajoutant: "nous avons démontré que là où existe une volonté, un conflit vieux de plusieurs décennies peut être résolu de manière équilibrée".

Quelques centaines de manifestants, dont certains brandissaient des portraits d'Alexandre le Grand, se sont rassemblés samedi devant le parlement à l'appel du "Comité de lutte pour la grécité de la Macédoine".

"Seuls les Grecs peuvent être nommés Macédoniens", a déclaré à l...

Explorez...

Ajouter un commentaire