4 questions pour comprendre le retour de la Grèce sur les marchés

Certains estiment qu'il est trop tôt. D'autres, que le calendrier est idéal. D'après plusieurs informations parues dans la presse hellène ce week-end, la Grèce devrait cette semaine - peut-être même dès lundi 17 juillet - émettre une obligation sur les marchés, où elle ne se finance plus depuis 2010.

A première vue, le pays n'a pourtant pas besoin d'un tel financement, puisqu'il bénéficie toujours du plan d'aide de 86 milliards d'euros accordé par ses partenaires européens en août 2015. Jusqu'en juillet 2018, la plus grande partie des besoins d'Athènes est donc couverte par les prêts à taux avantageux du Mécanisme européen de stabilité (MES).

  • Pourquoi maintenant ?

Parce qu'il faut bien préparer l'été 2018, lorsque Athènes devra de nouveau se financer seule sur les marchés. Pour ce elle doit tester auparavant les investisseurs. « Il est important pour le pays de développer une stratégie de retour », a ainsi déclaré Klaus Regling, le président du MES, le 10 juillet. Les autorités grecques et lui discutent du sujet depuis plusieurs semaines. Communiquer, préparer les esprits est, selon lui, la clé du succès.

...

Explorez...
Ville: 
Pays: 
Personnes: 

Ajouter un commentaire

Articles similaires